Depuis 2017, Porcher Industries s’est associé à plusieurs projets collaboratifs menés au sein de TEAM Henri-Fabre. L’entreprise se dit prête à d’autres coopérations.

« C’est la première fois que je note une telle approche des projets collaboratifs. La direction de Porcher a eu connaissance de TEAM Henri-Fabre en 2017 par l’intermédiaire de Jean-Marc Berthier, alors directeur de la recherche chez Airbus. Nous n’avons jamais cessé, depuis, de nous associer à ses développements » confie Jean-Marc Sénécot, directeur de la R&D de ce groupe de 1 850 collaborateurs et 320 millions d’euros de chiffre d’affaires, fortement implanté à l’international par ses sites industriels et de recherche. Sa spécialité : concevoir et fabriquer des matériaux textiles, techniques et composites pour une grande variété de secteurs : l’aéronautique / défense, l’automobile, le bâtiment, l’industrie, les sports / loisirs…

Un portefeuille de clients et d’attentes qui correspond à la quête de TEAM Henri-Fabre d’œuvrer le plus possible à une transversalité des projets, procédés, technologies et matériaux pour l’accélération vers l’industrie du futur. « Cette volonté joue dans les deux sens, souligne Jean-Marc Sénécot, désormais fort d’un recul de plus de trois ans. Au travers de TEAM Henri-Fabre, Porcher Industries peut aussi accéder aux besoins de nouveaux clients ».

Innover plus rapidement

Grâce à la plateforme technologique Inovsys, Porcher Industries, 3D Medlabs et AnastoScope, ont mis au point un masque sur-mesure pour praticiens médicaux. Photo DR

Le groupe réalise 30% de son activité avec l’aéronautique. C’est sur ce secteur que, logiquement, une première coopération de R&D s’est nouée avec Airbus Helicopters et d’autres sociétés sur des matériaux capables de résister à de très hautes températures. D’autres, depuis, se sont progressivement ajoutés, notamment sur l’intelligence artificielle, l’impression 3D… Porcher Industries s’est ainsi récemment investi dans le projet Mimesis.

Il consistait avec la plateforme technologique Inovsys, les sociétés 3D Medlabs et AnastoScope, à concevoir des masques sur-mesure pour praticiens médicaux adaptés aux différentes morphologies de visages avec pour objectif d’accentuer la protection contre le virus Covid-19, mais dans un confort optimal pour l’utilisateur, même porté durant plusieurs heures.

« Inovsys est d’une efficacité précieuse dans la rédaction des documents de définition des objectifs et modalités des projets, en particulier pour prétendre à des financements du dispositif « RAPID » de la DGA. Nous avons travaillé sur le développement, l’intégration et l’industrialisation du média filtrant, un polyester qui filtre les particules jusqu’à 3 microns à plus de 90%. Il a été validé par la DGA sur sa capacité à supporter 100 lavages. C’est un élément différenciateur par rapport aux autres produits du marché. La relation de confiance nouée au gré des projets menés avec Inovsys et TEAM Henri-Fabre a permis d’aboutir très vite avec nos partenaires ». Jean-Marc Sénécot confie avoir évoqué, avec d’autres entreprises, l’intérêt de ces collaborations pour une innovation qui débouche sur des solutions concrètes. « Nous restons donc attentifs et ouverts aux opportunités qui se présenteraient dans le domaine des matériaux dédiés à des applications industrielles ».

Retrouvez le lien pour se procurer le masque grâce à l’e-shop ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.