C’est un spécialiste de l’ingénierie et de la production hydraulique qui prend la présidence de TEAM Henri-Fabre. Hervé Guillot, qui a réalisé tout son parcours professionnel au sein du groupe EDF, a dirigé plusieurs unités de production en France et a été récemment nommé en région Sud au poste de directeur EDF Hydraulique Méditerranée. Son expérience dans plusieurs régions en tant que délégué à l’action régionale – un poste qui consiste en la représentation institutionnelle d’EDF auprès des élus et décideurs locaux – devrait lui être fort utile, TEAM Henri-Fabre étant à la fois un projet industriel et territorial. Rencontre.

 

Vous venez de prendre la présidence de TEAM Henri-Fabre en relais à Vincent Gabette, qui doit interrompre son mandat en raison de sa nomination au poste d’inspecteur sûreté hydraulique d’EDF. Comment envisagez-vous la suite de cette mandature ?

Hervé Guillot : J’arrive du Massif Central. Je souhaite donc tout d’abord m’imprégner de ce qui fait la richesse et l’originalité  du monde industriel de notre région. Je compte bien entendu poursuivre l’impulsion donnée par Vincent Gabette et son prédécesseur à ce projet. Et j’ai l’ambition de très vite pouvoir contribuer à sa réussite avec mon expérience et ma vision personnelle. Ce ne sont pas que de mots et si j’ai tenu à assurer la succession de Vincent Gabette, c’est bien avec la ferme intention de m’impliquer aux côtés de tous nos partenaires et de l’équipe constituée autour de Stéphane Magana.

Vous êtes aujourd’hui directeur EDF Hydraulique Méditerranée mais vous arrivez d’une autre région. Votre regard extérieur est donc intéressant. Que trouvez-vous de singulier dans ce projet ? Qu’est-ce qui le distingue selon vous ?

Hervé Guillot : C’est un projet assez unique à mes yeux. Il est multidimensionnel au sens où il comprend un volet industriel et un volet territorial, qu’il s’adresse aussi bien aux grands groupes qu’aux startup innovantes, qu’il développe l’entreprise étendue et travaille avec le monde académique…  Nous devons bien entendu veiller à rester cohérents et à ne pas nous disperser mais cette pluralité d’offres est une grande richesse.

Des projets et investissements sont en cours, notamment l’extension du Technocentre mais aussi des positionnements sur d’autres technologies. Quelles seront vos priorités à cet égard d’ici la fin du mandat qui se termine en 2020 ?

Hervé Guillot : L’extension du Technocentre est bien entendu une étape très importante pour TEAM Henri-Fabre car nous ne sommes pas seuls dans ce projet et nous devons mériter la confiance que nos partenaires territoriaux, à commencer par la Métropole Aix-Marseille Provence et la Région, ont placée en nous.

Vous avez, de par votre parcours, la fibre « hydraulique » : qu’est-ce qui « bouge » fondamentalement dans cet univers et que peut-il, selon vous, apporter à TEAM Henri-Fabre ?

Hervé Guillot : L’hydroélectricité est une industrie ancienne mais à la recherche constante d’innovations. Nous travaillons aujourd’hui à des méthodes de maintenance nouvelles qui peuvent faire appel à la fabrication additive par exemple. Nous avons aussi des projets d’alliance entre l’hydraulique et le solaire photovoltaïque et nous faisons de plus en plus appel à la réalité virtuelle pour former nos agents. Par ailleurs notre agence Une Rivière Un Territoire travaille au quotidien avec les entreprises innovantes régionales. Ce ne sont que quelques exemples, mais ils suffisent à démontrer que TEAM Henri-Fabre et EDF Hydro ont beaucoup à faire ensemble, au service de la transition énergétique.

Propos recueillis par TEAM Henri-Fabre 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.