Campus des Métiers et des Qualifications, CEA TECH, EDITAG, ENSAM, INOVSYS, IRCE, Le Wagon Marseille, TEMISTh, Les Petits Pilotes, RAGNI, VOLUMIC… Nos partenaires témoignent de la reprise d’activité post-Covid-19 et des actions opérées durant cette période hors du commun

 

INOVSYS | Une offre pour relocaliser ou réduire le prix de revient des pièces mécaniques

La crise du Covid-19 a révélé à quel point maîtriser la production de ses composants et ensembles peut s’avérer difficile.

Dépendance à des fournisseurs lointains, coût élevé de production, délai de mise sur le marché trop long constituent quelques exemples d’obstacles à votre développement.

INOVSYS a développé une expertise dans la (re)conception, l’industrialisation et la fabrication de pièces et ensembles à dominante mécanique.

Ses équipes utilisent pour cela des procédés conventionnels (usinage, découpe laser…) mais aussi plus récents (fabrication additive, fonderie rapide…).

Plus d’infos

**********

VIENT DE PARAÎTRE| Le Campus d’excellence des Métiers et des Qualifications industrie du futur Sud vient de publier sa newlsetter

À LIRE

**********

EDITAG | Une nouvelle solution pour garantir des conditions sanitaires dans les usines

La solution complète de localisation et kitting/préparation de commande Pick-to-light d’EDITAG Industries, déjà largement déployée au sein d’usines en Europe, présente de nombreux atouts :

  • Sans fil, elle ne nécessite aucun câblage. La reconfiguration des zones est au minimum dix fois plus rapide qu’avec une solution câblée. Elle apporte une flexibilité inégalée.
  • Les équipes sont autonomes pour toutes les tâches de configuration.
  • En ligne avec les principes du Lean, elle intègre nativement des fonctions de gestion d’alerte Andon.

Aujourd’hui, pour simplifier le processus de kitting et en même temps faire face à la situation post Covid-19, EDITAG propose un nouveau capteur mOOnTAG disposant d’une fonction de détection de proximité.

Ainsi les opérateurs acquittent les opérations de prise/dépôt de pièce sur des étagères/bac/chariot de manière totalement automatisée, et sans aucun contact ! Le geste métier est entièrement digitalisé.
En savoir plus

Plus d’infos

**********

Solidarité | l’ENSAM et le Lycée Jean-Perrin relèvent le défi pour répondre à la demande de visières de protection

Le campus des Arts et Métiers d’Aix-en-Provence a fait face à une demande croissante de visières de protection dans le cadre du déconfinement progressif. Plus de 30 fois plus rapide que l’impression 3D, la fabrication par injection plastique s’est rapidement imposée.

Pour répondre aux sollicitations, l’École des Arts et Métiers d’Aix-en-Provence et le lycée Jean Perrin de Marseille ont mis en commun leurs compétences et leurs moyens technologiques afin d’industrialiser la fabrication de structures de visière (conception et usinage du moule, automatisation de la chaîne de production). Cette organisation a permis d’assurer une cadence de production quasi-industrielle de 3 200 visières par jour.

Plus d’infos

À voir

 

                                                     

                                                                                                                      **********

Solidarité | Des connecteurs de masque pour la clinique Bouchard à Marseille

Le campus des Arts et Métiers d’Aix-en-Provence a participé activement à l’effort collectif en mettant ses compétences au service des personnels soignants. La clinique Bouchard leur a ainsi demandé de fabriquer des connecteurs pour masques de protection.

Réalisés sur mesure sur le campus afin d’adapter un dispositif médical sur un produit existant (masque de plongée Décathlon), les masques sont nettoyables, désinfectables et ne nécessitent pas de stérilisation. Ils ont été réalisés en impression 3D.

Complété par un connecteur et un filtre médical antibactérien antiviral, le masque de plongée devient efficace à plus de 99,99% pour protéger les voies aériennes des germes aéroportés du Covid-19.

Plus d’infos

**********

Solidarité | Des visières pour les professionnels de santé

Toujours sur le campus des Arts , le responsable Patrimoine a assuré durant tout le confinement la production de visières. Sur les cinq imprimantes 3D du campus, l’impression par fabrication additive avec du filament de polymères bio sourcés compostables PLA permet une production de deux visières par heure. De quoi fabriquer jusqu’à 120 visières par jour livrées régulièrement au CHU d’Aix-Pertuis, à des Ehpad, à des mairies, collèges ou lycées…

Avec le déconfinement, les étudiants du campus ont pris le relais. Ils assurent le conditionnement et la distribution depuis leur résidence.

 

 

 

**********

Les Arts et Métiers d’Aix-en-Provence soutiennent l’industrie

Le dispositif GARAS ( Guide d’accompagnement de reprise des activités sécurisées ) s’intègre dans la stratégie déployée par l’établissement Arts et Métiers en tant qu’acteur socio-économique au service des territoires et de l’industrie.
Il se décline en deux volets :

  • Accueillir dans l’entreprise un élève-ingénieur Arts et Métiers pour mettre en œuvre ces différentes mesures.
  • Proposer un kit comprenant l’ensemble des informations de protection sanitaire nécessaires à la reprise du travail (aménagement des postes de travail et de horaires, organisation et logistique…). Les entreprises intéressées peuvent en faire la demande en ligne.

Plus d’infos

Contact :  bre.aix@ensam.eu

**********

L’IRCE| Les ateliers sur le développement international reprennent

L’IRCE conseille aux chefs d’entreprises qui ont déjà un courant d’affaires à l’international de prendre le temps de reconstruire leur développement, en faisant preuve de résilience et avec l’aide de plusieurs consultants experts et spécialistes terrain.

L’IRCE adapte son parcours « (Ré)Exporter » aux circonstances particulières et à la conjoncture de cette année 2020. Il est constitué de quatre demi-journées organisées « à distance » (sur l’appli Zoom), interactives et dynamiques, entre dirigeants d’entreprises qui souhaitent ré-initier et structurer leur présence à l’international. Démarrage : 4 ou 11 Juin 2020, au choix.

Pour infos, modalités et prise en charge financière : a.bible@irce-paca.com ou 06 85 58 13 49

Rejoignez les « Colibris » et profitez de cet accompagnement à l’export avec l’IRCE !

**********

Wagon Marseille | Mettre à profit sa période de chômage partiel pour se former

Le Wagon Marseille propose des formations à distance totalement financées pour les salariés d’entreprises en chômage partiel.

Format de 3 jours sur les thématiques Développement web, UX/UI Design et Analyse de données avec Python.

Plus d’infos

**********

 TEMISTH | Lauréate d’un programme

Dans le cadre du dernier appel d’offre du programme européen Clean Sky, la société TEMISTH, en consortium avec le laboratoire Von Karman Institute, a été lauréate d’un programme pluri-annuel.

Ce projet fait appel à l’expertise de la société de Marignane pour le développement de nouveaux échangeurs de chaleur, impliquant le changement de phase du fluide caloporteur. Cette technologie d’échangeur est très utilisée dans tous les systèmes de groupe de climatisation et pompe à chaleur, y compris dans le domaine aéronautique. TEMISTH et le laboratoire Von Karman Institute collaboreront avec le groupe Liebherr Aerospace dans le

but d’améliorer l’efficacité énergétique des échangeurs de chaleur. Ce projet, d’un montant de 1.2M€, débutera en septembre 2020 et durera 3 ans.

**********

La crèche des Florides – « Les Petits Pilotes » |Il reste des places pour la rentrée de septembre

« Les Petits Pilotes » – a ré ouvert depuis le 11 mai, dans le plus strict respect des gestes barrières et pour la sécurité des enfants, des familles et des personnels.

Les entreprises peuvent prendre contact directement avec Frédéric Seignon (fseignon@creches-du-sud.fr) 06 64 02 60 07, pour connaître les conditions d’accueil dans cette crèche. »

 

 

 

 

**********

Entreprise RAGNI Une reprise familiale qui se veut engagée et cohésive

Après une fermeture de sept semaines, l’entreprise familiale RAGNI a réouvert ses portes le 4 mai dernier. La société française d’éclairage public fondée en 1927 n’avait jamais connu pareille période.

C’est donc avec engagement, foi et dynamisme que la Direction et l’ensemble des équipes ont travaillé d’arrache-pied pour dresser un plan de continuité d’activité (PCA) respectant les mesures sanitaires préconisées, et permettant aux salariés une relance dans des conditions aussi sereines que possible. Les mois à venir donneront la tendance, mais Marcel Ragni affirmait optimiste il y a quelques jours « J’ai espoir que l’activité reparte encore mieux qu’avant.».

Plus d’infos

**********

VOLUMIC| Quand la 3D sert à la lutte contre le Covid-19

VOLUMIC, fabricant d’imprimantes 3D a participé sur différents fronts à la lutte contre le Covid-19.

En soixante-douze heures et au plus fort de la crise, Volumic a conçu et imprimé des milliers d’éprouvettes de dépistage Covid-19, permettant ainsi de réaliser autant de tests supplémentaires au niveau national. Une action menée de concert avec les laboratoires Cerballiance et la Ferme3D.

En parallèle, et grâce à des partenaires comme L’Imredd, Mc-Clic Monaco ou l’Université côte d’azur, Volumic a apporté son soutien à la conception et l’impression 3D de milliers de masques de filtration FFP2 3D, des visières 3D, des connecteurs 3D Décathlon, des pièces pour respirateurs à destination des hôpitaux et des soignants. Une période intense. Elle fait place désormais à une reprise d’activité organisée autour du lancement d’offres inédites de location d’imprimantes 3d, destinées à faciliter leur intégration et leur adoption au sein des entreprises et des sites industriels.

Plus d’infos

**********

CEA TECH | Un masque made in France réutilisable cent fois 

La pandémie a mis en avant les différents atouts de l’innovation ouverte et de l’impression 3D. La réactivité, la flexibilité, la proximité ont pris tout leur sens. Les ingénieurs du collectif français VOC-COv (Volonté d’Organiser Contre le Covid-19) ont ainsi développé en un temps record le masque « OCOV® » réutilisable jusqu’à 100 fois pour un coût de revient très compétitif.
CEA Tech, la direction de la recherche technologique du CEA, a mis à disposition ses infrastructures et son savoir-faire en design industriel et en fabrication additive pour réaliser très rapidement un premier prototype. Michelin, le CEA et d’autres partenaires industriels ont alors initié l’industrialisation du masque en moins de trois semaines.

Ouvry, PME lyonnaise, assure désormais la mise sur le marché et s’efforce de produire 5 millions d’unités d’ici fin juin, l’équivalent de 500 millions de masques jetables actuels. 600 000 masques sont aujourd’hui commandés par de grandes structures.

Fort de ses relations avec l’industrie française, les équipes CEA Tech ont également mobilisé de nombreux partenaires parmi lesquels STMicroelectronics, HP, Legrand, SEB, Renault, TRONICO, pour appuyer la conception d’un nouveau modèle de respirateur. Il s’agissait de soutenir les dispositifs existants dans les hôpitaux français et de subvenir aux besoins des pays en situation de pénurie. Les premiers prototypes #MakAir sont nés à Grenoble. L’aventure est en cours de développement.

Plus d’infos

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.