Big data, small data, Intelligence artificielle… Si ces termes se sont largement démocratisés, peu d’industriels aujourd’hui ont finalement recours aux experts de la donnée pour améliorer leurs process et augmenter leurs retours sur investissements. À Marignane, un projet collaboratif mené en 2019 durant six mois laisse entrevoir des perspectives prometteuses dans l’aéronautique. Au pilotage, les équipes d’Airbus Helicopters, les data scientists d’Axiodis et la TEAM Henri-Fabre. 

 

Optimiser la composition d’un matériau, concevoir des revêtements encore plus résistants à l’épreuve du feu, favoriser la furtivité d’un engin pour, in fine, augmenter sa performance… Les premiers travaux, fruit de six mois de collaboration entre Airbus Helicopters, Axiodis et TEAM Henri-Fabre, ouvrent des perspectives à l’industrie aéronautique. Le pôle d’innovation mutualisé entend faire converger deux univers : d’un côté les industriels en quête de performance et de l’autre les statisticiens à la recherche de l’équation parfaite. « Les industriels ont des difficultés à intégrer les analyses statistiques dans les process métiers. En travaillant sur un projet collaboratif concret, nous déployons des briques technologiques », souligne Franck Bocquet, directeur opérationnel de TEAM Henri-Fabre.

« Notre cœur de métier consiste à récupérer, nettoyer et valoriser les données. »

Quelques mois seulement après avoir sollicité la TEAM Henri-Fabre pour injecter de l’IA dans ses moteurs, Airbus Helicopters s’apprête à présenter à Seattle en 2020 les premiers résultats des travaux conduits par Axiodis.

« Notre cœur de métier consiste à récupérer, nettoyer et valoriser les données. Les algorithmes intelligents permettent de faire des simulations et de réaliser des prédictions pour répondre aux problématiques industrielles », détaille Magali Germond, l’une des 30 data scientists employés par Axiodis, une PME détectée par TEAM Henri-Fabre. Cette société, fondée voici dix ans à Toulouse, a été sélectionnée en juin 2016 par Airbus Helicopters pour insuffler de l’intelligence artificielle (IA) dans l’industrie.

« Notre mission consiste à travailler sur les matériaux et procédés pour améliorer les systèmes de production, gagner du temps et augmenter le ROI en réduisant les lignes de tests.»

« Notre mission consiste à travailler sur les matériaux et procédés pour améliorer les systèmes de production, gagner du temps et augmenter le ROI en réduisant les lignes de tests. Les matériaux de cette industrie étant rares, chaque expérience s’avère coûteuse.  Les premiers résultats sont concluants avec des conditions de tests qui n’avaient pas été envisagées auparavant à l’échelle mondiale », détaille-t-elle.

Cette mission donne des ailes à Axiodis qui envisage d’ouvrir un bureau dans le Sud-Est de la France. « Ces nouvelles applications permettent d’améliorer la tenue à la flemme  de certaines peintures. TEAM Henri-Fabre assure le lien entre les grands groupes et les petites entreprises », explique Franck Boquet, convaincu que les innovations généreront des retombées positives sur l’ensemble de l’industrie.  La data science, au programme du dernier conseil scientifique de TEAM Henri- Fabre en novembre dernier, a vocation à accélérer les programmes de recherche.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.