Spin off d’une École de chimie, Specific Polymers est implantée depuis 2013 dans 600 m² à Castries, près de Montpellier. La PME, spécialisée dans la R&D et la production pilote de polymères pour le secteur industriel et des laboratoires de recherche, vient compléter l’offre du groupe Matériaux de TEAM Henri-Fabre.  

 

Vous fabriquez des polymères présentant des fonctionnalités particulières. Que recherchent les industriels qui font appel à votre expertise ?

Cédric Loubat : Specific Polymers représente une équipe de 20 chercheurs. Nous réalisons des programmes de R&D pour les clients du monde industriel et académique dans le domaine des formulations et matériaux de haute performance. Nos polymères ont des fonctionnalités particulières qui intéressent les plus grands industriels. Nous comptons plus de 500 clients dans 50 pays, parmi lesquels Airbus Helicopters, CEA, Michelin, Samsung, L’Oréal… Les grands groupes recherchent de l’innovation de rupture à l’extérieur de leurs propres centres de R&D. Ils ont identifié notre entreprise comme une source d’innovations. Nous sommes actifs dans l’énergie, les matériaux biosourcés et/ou non toxiques, les matériaux haute performance, la fabrication à façon de polymères. Par exemple, nous fabriquons des polymères qui remplacent les solvants inflammables dans les batteries lithium. Nous vendons ces preuves de concept aux centres R&D des constructeurs de batterie automobiles (Samsung, Nissan, etc.).

Grâce à la fertilisation croisée des résultats de nos recherches, nous sommes en capacité de proposer des solutions innovantes. Les idées développées dans l’aéronautique peuvent trouver des applications dans la cosmétique.

 

Comment s’est produite la rencontre avec TEAM Henri-Fabre ?

Cédric Loubat : Jean-Marc Berthier, directeur de la recherche et expert en matériaux au sein d’Airbus Helicopters m’a présenté le réseau voici trois ans. Cet écosystème correspond en tous points à ma vision de la recherche, à savoir un travail collaboratif. Nous avons besoin d’un réseau de partenaires. TEAM Henri-Fabre est à ce titre un excellent outil. Cela nous permet de nous rapprocher des majors (CEA, EDF, Airbus, Thales) mais aussi d’échanger avec des entreprises de notre taille.

 

« Notre ambition : doubler notre chiffre d’affaires et porter nos effectifs à 50 personnes d’ici à 2025″ 

Vous faites partie du groupe collaboratif interfilières qui planche sur les matériaux, ce qui parait logique au regard des compétences de votre entreprise votre secteur. Mais qu’y faites-vous ?

Cédric Loubat : Je fais partie en effet d’un groupe d’experts qui travaille sur la compréhension et la caractérisation des matériaux. Ayant déjà une expertise dans ce domaine – nous possédons à Montpellier des outils de caractérisation des matériaux – j’ai fondé la société Specific Polymers Analyses. Nous venons tout juste d’initier différents projets collaboratifs dans le domaine des matériaux innovants appliqués à l’aéronautique et à l’énergie. Ce travail collaboratif me permet de lever le nez du guidon et de m’extraire du quotidien qui happe la plupart des chefs d’entreprise.

Comment voyez-vous les matériaux du futur ?

Cédric Loubat : Je ne les vois pas, je les imagine ! Mes chercheurs ont des briques à leur disposition pour les construire. Parfois, les briques s’avèrent insuffisantes et il faut alors en développer de nouvelles.  Nous essayons de les visualiser puis de les construire. C’est ensuite aux utilisateurs de nous dire si nous empruntons la bonne voie. Specific Polymers travaille depuis dix ans avec le centre de R&D de Michelin sur le pneu du futur avec un horizon temps de 10 à 20 ans. Les recherches auxquelles nous participons sont très amont et nous challengent en permanence.

 


 

Specific Polymers réalise 1,3 M€ de chiffre d’affaires par an dont 40 % à l’export (États-Unis, Japon, Corée du Sud, Canada, Europe) avec une croissance de 10 à 20 % par an. Elle a pour ambition de doubler son chiffre d’affaires et de porter ses effectifs à 50 personnes d’ici à 2025.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.